Le Réveil Citoyen: Démocratie

www.Reveil-Citoyen.fr

 

Le RIC et la technologie de la Blockchain

28 Feb 2020 | Démocratie

 
Bien qu’encore peu démocratiser, certains d’entre vous ont sans doute entendu parler de la monnaie virtuelle Bitcoin (ou BTC).
Lorsque les médias évoquent le Bitcoin, ils se focalisent sur la valeur de cette crypto-monnaie qui est passée en 11 ans, depuis sa création (suite de la crise financière de 2008), de quelques centimes d’euro à aujourd’hui environ 8500 €. L’évolution de la valeur de BTC, c’est un peu les montagnes russes, le BTC ayant même frôlé les 18500€ / BTC.
Le Bitcoin cache derrière lui une technologie révolutionnaire à deux faces: celui de la blockchain.
La face positive, prometteuse, est celle d’une technologie qui permet de décentraliser les bases de données qui deviennent en principe infalsifiables. Ainsi, les données ne sont plus stockées sur un seul et unique serveur (ou ferme de serveurs), mais sur une multitude de nodes (ordinateurs) connectés à cette blockchain. Cela rend en théorie les données infalsifiables et par conséquent aucun tiers de confiance n’est nécessaire, et surtout, personne ne possède et ne contrôle les données. Imaginez un Facebook non censuré
Cette technologie de la blockchain ouvre la voie à des opportunités inexplorées, comme la création de systèmes de vote décentralisés.
Les partisans du RIC devraient se pencher sur cette technologie, s’ils ne l’ont pas déjà fait.
A très très court terme, il sera possible de mettre en ligne des systèmes de vote décentralisés, qui ne pourront ni être altérés, ni être modifés … « Le bourrage d’urne » sera impossible et les résultats seront donnés en un clic.
Imaginez que chaque citoyen possédant un numéro de Sécurité Sociale, ou bien encore un Numéro Fiscal, possède « un token », c’est-à-dire au droit d’accès à un vote spécifique. Plus besoin de se déplacer, les citoyens français pourraient voter en un clic depuis leur ordinateur, leur tablette ou leur téléphone. Pour ceux n’ayant pas accès à Internet, ils pourraient faire cela en Mairie ou ailleurs. L’idée maîtresse, celle à garder à l’esprit, est que ce système de vote décentralisé serait sécurisé, infalsifiable, en temps réel et économique. Un référendum pourrait être mis en ligne facilement et rapidement.
Rien de mieux pour une Démocratie participative.
De nombreux projets – en cours de finalisation – existent déjà: le Ravencoin est l’un d’eux (https://www.crypto-sous.fr/ravencoin-rvn/)
La blockchain a aussi une face plutôt négative, car elle reflète l’image du capitalisme.
En effet, alors que le Bitcoin fut créer justement par des geeks anti-capitalistes dans l’optique de créer une monnaie indépendante, infalsifiable, limitée en unité inflation supposée nulle) (max 21 000 000 BTC), le tout sans l’intervention d’aucun tiers tels que les banques … et bien l’idée originale, partant sur des principes sains, a dérivé vers un système capitaliste.
Pour faire simple, il existe aujourd’hui un marché financier parallèle à celui que l’on connait avec les banques, qui est celui de la crypto-monnaie. Il existe des centaines de crypto-monnaies gravitant autour du BTC, qui sont d’ailleurs évaluées par rapport à la valeur du BTC … Un peu comme le Dollar US qui est une valeur repère dans le monde de la finance que l’on connait.
Le site internet https://coinmarketcap.com/fr/ vous en donnera un aperçu.
Pourquoi le domaine de la crypto-monnaie est-il trop capitaliste, alors qu’à la base, l’idée était plutôt révolutionnaire ?
Et bien en fait, comme sur le marché financier que l’on connait, il y a une multitude de petits porteurs et quelques gros porte-feuilles qui manipulent le marché de la crypto.
Ainsi, si l’on prend l’exemple du BTC, un gros porte-feuille, aussi appelé « whale » (baleine), va acheté en masse des Bitcoins alors que la valeur de celui-ci est basse. Que va-t-il automatiquement se passer ? La demande étant supérieure à l’offre, le cours du BTC va augmenté. Les petits porteurs, voyant le cours monté, vont investir de l’argent en espérant que le cours continue de grimper. Au fils de heures, voir de quelques jours, la valeur du BTC a augmenté de 3, 4 voir 10%. A ce moment, les whales qui ont acheté en masse, et bien vont revendre en masse d’un coup. Ils empochent ainsi 3, 4 voir 10% de plus-valeur, au dépend des petits porteurs qui généralement perdent leur mise.
Pour résumer, les gros portefeuilles appréhendent l’argent des petits porteurs… à l’image du capitalisme, où les riches s’enrichissent toujours plus … au dépend des autres.
Voilà donc la « dark » face de la technologie de la Blockchain.
Nous vous invitons à vous intéresser à la technologie de la Blockchain qui pourrait vite devenir un véritable outil démocratique. Par contre, méfiez-vous du marché des crypto-monnaies.
N’hésitez pas à compléter ou rectifier le sujet si vous le souhaitez.